Le caviar de grenadine

Pour réaliser cette expérience il vous faut :

-100 g d’eau (ou 100 mL)

-100 g de sirop de grenadine

-5 g d’agar agar (gélifiant naturel végétal)

– un pot rempli d’huile BIEN FROIDE (conservé au réfrigérateur depuis plusieurs heures)

Et également quelques ustensiles : une balance, une casserole, une plaque chauffante, une spatule, une passoire, un bocal vide, une seringue, un saladier

Protocole :

1 – Verser le sirop de grenadine dans la casserole et faire chauffer.

2- Ajouter l’agar-agar, mélanger et continuer à faire chauffer

3 – A ébullition, attendre 2 min et retirer du feu

3 – Verser le contenu dans un saladier

4 – A l’aide d’une seringue, préléver le liquide et  verser-le dans le bocal préalablement rempli d’huile TRES FROIDE (c’est le secret!!)  en réalisant de petites gouttes

5 -Une fois tout le liquide utilisé,  récupérer les  petits grains de caviar dans la passoire.

6 – Rincer abondamment ces petits grains de caviar à l’eau afin de retirer toute l’huile.

6 – Dégustez !!!!

 

 

Explication :

L’agar- agar est un gélifiant natuel, comme la gélatine. Chauffé, l’agar-agar se dissout dans l’eau et piège le liquide dans une toile de molécules en refroidissant. Au fur et à mesure que cette toile se forme, l’eau a moins de place pour se déplacer et se fige en semi-solide.

La préparation (eau + sirop + agar-agar) se fige au contact de l’huile froide. Et, comme l’huile et le jus ne se mélange pas, les gouttes forment des sphères parfaites qui ne se dispersent pas.

D’après :

  • « La science qui se mange » – Andrew Schloss – Editions VIGOT
  • Le caviar de grenadine, la recette de cuisine moléculaire pour les nuls de slate.fr : https://youtu.be/Rcu1MxKU-OY

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *