Pourquoi les vaches polluent-elles ?

Afin d’expliquer ce phénomène inquiétant, il apparaît indispensable d’entrer dans quelques détails, relatifs au système digestif de la vache.

Les vaches mangent des végétaux (herbe, foin, luzerne…) qui produisent de la cellulose et de l’amidon, transformés par l’organisme en glucose. Le glucose va être fermenté par des micro-organismes fermentatifs. Seront ensuite produits des acides gras volatils (acétate, propionate, butyrate), du dioxyde de carbone, et du dihydrogène.

Les acides gras volatils ont pour fonction de fournir de l’énergie à la vache, mais l’excès de dihydrogène, qui engendrerait des dommages à l’estomac, doit obligatoirement être éliminé au fur et à mesure de sa production. C’est le rôle du dioxyde de carbone, grâce à des micro-organismes hydrogénotrophes.

Tout ce processus digestif aboutit à la formation du méthane.

Le méthane se forme dans le rumen (la panse), le premier des estomacs, situé au début du système digestif. Le méthane passe ensuite dans le sang, puis dans les poumons, avant d’être rejeté dans l’atmosphère par voix orale, par le biais d’éructations (95%).

Contrairemement à bien des idées reçues (peut-être même les vôtres…), le méthane est donc très peu rejeté par les flatulences, qui ne représentent que moins de 5% de la pollution crée par la vache, mais bel et bien par les rots de l’animal…

 

SOURCE :

http://motsbulles.fr/blog/motsbulles/les-vaches-polluantes/

 

8 réflexions sur « Pourquoi les vaches polluent-elles ? »

  1. L’article est complet mais le vocabulaire scientifique n’est pas expliqué et donc cela rend l’article difficile à comprendre. Il aurait donc fallu l’expliquer afin de rendre l’article plus compréhensible .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *