Archives mensuelles : décembre 2018

Comment se chauffer sans polluer ?

Lorsque l’on se chauffe au bois, on pollue. La fumée qui s’évade de la cheminée dégage du dioxyde de carbone. Pour cela, on peut se chauffer sans polluer en utilisant la pompe à chaleur, les panneaux solaires. Nous allons vous expliquez comment fonctionne une pompe à chaleur.

Avoir une pompe à chaleur chez sois permet de moins polluer ?                         Oui, une pompe à chaleur pollue beaucoup moins qu’une cheminée par exemple. Une pompe à chaleur permet de capturer des calories de l’air afin de chauffer notre logement ou notre circuit d’eau.

Comment sa fonctionne?🤔                                                                                             La pompe à chaleur air-eau récupère les calories dans l’air, les transforme en chaleur qui va chauffer l’eau et ensuite diffuser chez vous🏠.

Avons nous besoin d’autre chose avec la pompe à chaleur air-eau?🤔.           Oui on peut utiliser un chauffage d appoint car si la pompe à chaleur sont intéressantes et vont permettent de réaliser des économies d’énergie. Lorsque les températures descende ces le chauffage d’appoint qui prend le relais.

 

Comment la pollution fragilise-t-elle les coquilles d’escargots de mer ?

Les escargots de mer aussi appelés bigorneaux sont des mollusques vivant dans la mer Méditerranée, dans l’Atlantique, la Manche et la mer du Nord.
Mais ce que vous ne savez pas, c’est qu’ils sont aussi concernés par le réchauffement climatique.
En effet, le CO2 perturbe leur système de fabrication de coquilles calcaires.

Le CO2 provenant de l’activité humaine s’infiltre dans l’océan et l’acidifie.

Les escargots de mer ont besoin de ions carbonates ( CO2-3) et des ions calcium (CaCO3) pour former du carbonate solide (pour faire leur coquille).Mais le CO2 dissout dans l’océan réagit avec les molécules d’eau (H2O) pour former de l’acide carbonique (H2CO3) qui relâche des ions H+ pour former du  HCO-3. Plus il y a d’H+ dans l’eau, plus elle est acide et plus les ions s’assemblent pour créer HCO-3. Autrement dit, ces carbonates sont de moins en moins disponibles pour former des coquilles : celles ci deviennent alors fragile et souffrent de malformations.

Source:

Science&Vie Junior n°315 Décembre 2015 Dossier page 28 CO2 l’ennemi public n°1

https://junior.science-et-vie.com/

Nicolas C et Martin B