Le slime du club scientifique

Liste du matériel : 

Pour cette expérience nous avons besoin de :

– Maïzena

– Eau

– Colorants alimentaires (pour plus de couleur!)

– Un verre

– Un Bac

– un outil pour mélanger (fourchette, couteau, spatule…)

– une éponge pour nettoyer !

 

Protocole

  • verser un verre de maïzena  dans un bac.
  • verser doucement un demi verre d’eau dans le bac.
  • mélanger en même temps que vous verser l’eau.Une fois ces trois étapes effectuées, vous vous retrouvez avec un fluide à la fois solide et liquide.

 

Explication :

Des molécules de maïzena regroupées créent les petits grains présents (comme sur l’image). De l’eau se propage entre ces dernières. Dès lors que vous insérez doucement vos doigts dans le mélange eau maïzena, l’eau est en assez grand nombre pour permettre de faire rouler les grains sans se toucher. Cependant, si vous faites cela de manière brutale, vous éloignez toute l’eau présente entre les grains en raison de leur physique, les grains auront alors un grand mal à glisser les uns contre les autres. Ils se coincent entre eux et donnent cette solidité à ce mélange.

D’après OMNILOGIE, le manuel des castors séniors : https://omnilogie.fr/O/La_chimie_amusante_:_le_mélange_eau/maïzena

 

 

Une expérience amusante mais salissante !

La preuve en image !

 

 

 

Le fameux  » Lait Magique « 

Liste du matériel : 

– Lait (2 verres environ)

– Liquide vaisselle (quelques gouttes)

– Colorant au choix (quelques gouttes)

– 1 coton tige

– 1 cristallisoir ou saladier

 

Protocole

Commencer par verser  le lait dans un cristallisoir puis mettez quelques gouttes de colorants de différentes  couleurs. Ensuite, munissez-vous d’un coton tige qui a été trempé dans le liquide vaisselle au préalable.

Enfin,trempez celui-ci dans le liquide et laissez faire la magie !

 

Explication

Le lait est un liquide comportant de l’eau ainsi que des protéines et du gras qui sont sous l’apparence d’infimes gouttelettes. Les molécules composant le lait restent liées entre elles grâce à leur tension qui leur est propre, on la nomme la tension de surface ou superficielle.

Le colorant alimentaire appliqué au lait ne se mélange pas avec. En effet, le liquide est différent, il est bien moins gras avec une tension superficielle qui est différente.

Le liquide vaisselle incorporé à cette  préparation perturbe fortement la tension de surface du lait parce que ce produit est considéré comme tensio-actif : il réduit la force maintenant les molécules liées les une aux autres. Cette réaction est visible seulement grâce au colorant ajouté.

Voici le site utilisé :

Momes.net

http://www.momes.net/Apprendre/Sciences/Experiences-pour-enfants/Experience-du-lait-magique

 

 

Quels sont les effets du smog sur la vie humaine ?

Le smog: qu’est ce que c’est?

Le smog💨est un brouillard épais jaune brûnatre formé de particules de suie et de gouttes d’eau, dans certaines régions humides et industrielles. Le terme smog est un mot formé à partir des mots anglais » smocke » (fumée) et « fog  » (brouillard) inventé par Henry Antoine des Vœux en 1905.

Les effets du smog sur la santé:

Le smog peut causer des dommages au cœur et aux poumons. Il s’agit d’un mélange de polluants et de particules qui sont trop petites pour qu’on puisse les voir.  Il peut irriter les yeux et la gorge, peut provoquer des problèmes cardiaques et pulmonaires. Il peut aussi entraîner des décès  prématurés. Les personnes âgées sont les personnes qui ont le plus de risques de décès. Le smog était déjà observable au 13eme siècle à cause de la combustion du bois et du charbon. Il s’est aggravé au cours de la révolution industrielle avec l’utilisation développée du charbon. La diminution de consommation du bois et du charbon comme combustible n’a pas éliminé le smog pour autant.

La pollution due aux transports

Les transports sont responsables d’une grande partie de la pollution dans le monde : 31% de cette pollution provient du transport de marchandises, 4% des transports en commun, 3% des deux roues et 62% des voitures particulières.

Les transports polluent à cause de la combustion de leur carburant.

Toutes les voitures, quel que soit leur carburant, rejettent différents produits de combustion : le dioxyde de carbone (CO2), le monoxyde de carbone (CO) ou le dioxyde d’azote (NO2).

Transport et pollution de l’air sont donc liés !

 

 

Comment une personne, asthmatique peut-elle s’informer sur la qualité de l’air ?

La pollution de l’air aggrave les maladies mais en crée aussi, dont l’asthme. L’asthme est une maladie caractérisée par une inflammation au niveau des bronches. Les asthmatiques peinent à correctement respirer, ils sont essoufflés rapidement. Les poumons sont atteints par des particules ultras fines de monoxyde de carbone, celles-ci  vont se loger dans le fond des alvéoles pulmonaires. Les dégâts causés sont irréversibles.

Continuer la lecture de Comment une personne, asthmatique peut-elle s’informer sur la qualité de l’air ?

En quoi la consommation de viande agit-elle sur la pollution atmosphérique ?

Ce n’est pas le fait de moins manger de viande en soi qui est bon pour la planète mais le fait de moins élever de bovins, ovins et autres animaux produisant de la viande. Réduire l’élevage du bétail aurait au moins 4 grandes conséquences positives pour la planète .

1- Réduire le taux de méthane rejeté dans l’air ce qui aura pour conséquence directe de réduire l’effet de serre. Quand on sait qu’une vache produit 600 litres de méthane par jour et que les bovins sont 1,4 milliards !

2- Réduire la consommation d’eau utilisée par les fermiers pour faire boire les bovins

3- Réduire le rejet d’azote dans les rivières.

4- Réduire les combustions de charbon ou de bois

En conclusion, ceci  nous montrequ’un petit changement de nos habitudes alimentaires peut avoir de grandes conséquences pour notre planète !

Image associée

https://www.teteamodeler.com/ecologie/environnement/index.asp

Quelles particules polluantes nuisent à notre santé ?

La pollution de l’air a un grave impact sur notre santé. Les particules fines pénètrent  profondément dans les voies respiratoires.

LES POLLUANTS 

On peut trouver :

  •  les PM2,5, particules fines qui ont un diamètre inférieur à 2,5 micromètres
  • les PM10, particules fines qui ont un diamètre inférieur à 10 micromètres
  • les polluants dits « primaires » : les particules, l’oxyde d’azote et l’oxyde de soufre.
  • les polluants dits « secondaires » : les particules et l’ozone.

Les particules sont faites de composants chimiques tels que l’ozone (O3), le dioxyde d’azote (NO2) ainsi que le benzène, le formaldéhyde, 1,3 Butadiène qui sont des composants organiques volatiles.

LES RISQUES 

La pollution augmente dans le monde, la santé des habitants est donc en déclin. Les particules fines s’infiltrent dans le cœur, les poumons et tous autres organes respiratoires. En effet, ces particules bouchent les alveoles pulmonaires et sont donc cancérigènes pour l’homme.

LES EFFETS

Les particules de la pollution entraînent des effets sur la reproduction, sur les naissances, qui sont de plus en plus prématurées. Mais aussi, au niveau neurologique chez l’enfant ainsi que de gros problèmes psychologiques chez les personnes âgées.

Sources:

  • Ministère des Solidarités et de la santé « Sources de pollution de l’air et risques pour la santé »

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/article/sources-de-pollution-de-l-air-et-risques-pour-la-sante  (le 14/12/15)

  • Le Figaro santé « Particules en suspension. Quels risques pour la santé ? »

http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/environnement/particules-suspension/quels-risques-pour-sante   (le 22/11/18 par Taboola)

  • Le Figaro santé « Quel est l’impact de la pollution atmosphérique sur notre santé ? »

http://sante.lefigaro.fr/article/quel-est-l-impact-de-la-pollution-atmospherique-sur-notre-sante-/ (le 27/01/18 par Bruno Housset)