Cosmogonies éphémères

« Poudre de Perlimpinpin, la dimension du sable » (détail) par les 5èmes A et Bruno Clognier

Les élèves de 5èmes ont réalisé dans la cour du collège une cosmogonie de sable en hommage à André Lallemand, astronome physicien célèbre pour sa première photo des anneaux de Saturne.

Grâce à l’EPI « Ptolémée vs Copernic », à la visite de Michel Pauty et à la pratique de l’art éphémère, ils ont compris les différentes représentations du ciel : religieuse, scientifique et artistique.

Habiller la cour de récré

Étoile

Mais que font donc ces élèves assis en tailleur dans la cour du collège avec un seau de sable et un entonnoir à la main ?

Ils sont calmes et concentrés sur leur travail.

C’est la dernière étape de leur projet Patrimoine.

 

 

Le cercle et le vide

Démonstration

Bruno Clognier,  rencontré au mois de mai,  initie à la pratique de l’installation éphémère de sable.

C’est tout simple : les cercles ont été tracés avant, il reste à remplir. Le plein, le vide, des grains de sable, comme de la lumière dans l’espace.

 

Et si on se trompe ?

Gommage

C’est facile : la pelle et la balayette effaceront les gros tas de sable ou les dessins trop figuratifs qui ressurgissent ici ou là malgré la consigne donnée.

Cartels en-tête

L’œuvre terminée voici le moment de l’admirer et de la nommer grâce au vocabulaire appris pour la partie Connaissances du Projet Artistique.

Pas question non plus d’oublier ni la photo de groupes ni le cartel qui fera de notre travail une œuvre   !

Rêverie de sable
La classe de 5ème B avec Bruno Clognier
Cour de récré du collège
19 juin 2017, l’après-midi

 

Poudre de Perlimpinpin
et
La Dimension du Sable
La classe de 5ème A avec Bruno Clognier
Cour de récré du collège
19 juin 2017, le matin

CC Attribution, Crédits photos Claire Rafin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *