Le poème du jour

Dans mon pays

Dans mon pays

on ne prête pas,

on partage.

Un plat rendu

n’est jamais vide ;

du pain

quelques fèves

ou une pincée de sel.

Tahar BEN JELLOUN

À l’insu du souvenir

Éditions Maspéro  / La Découverte, 1980

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *